L'alimentation durable

L’alimentation durable c'est quoi?

C’est l’ensemble des pratiques alimentaires qui visent à nourrir les êtres humains en qualité et en quantité suffisante, aujourd’hui et demain, dans le respect de l’environnement, en étant accessible économiquement et rémunératrice sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.



1. Agir pour une alimentation durable, de la fourche à la fourchette !


Source de plaisir et réponse aux besoins vitaux des hommes, l’alimentation est au cœur des enjeux environnementaux, sanitaires et socio-économiques.

Face à l’augmentation des besoins à l’échelle de la planète, l’alimentation durable s’impose comme un défi collectif à relever et comme une voie d’avenir pour nos filières alimentaires.


2. Quels sont les principaux enjeux sur l’environnement ?


Contribuer à une chaîne alimentaire durable : mise à disposition des consommateurs des aliments à faible impact environnemental (bio, local, de saison…), écoconception sur l’ensemble de la filière alimentaire (soutien à l’agroécologie, développement de plateforme logistique, réduction des emballages…) ;

Faire évoluer les pratiques alimentaires : achats responsables en circuits de proximité, affichage environnemental des produits, respect de la saisonnalité des produits, rééquilibrage des régimes alimentaires (intégration des légumineuses et diminution des protéines d’origine animale) ;

Lutter contre le gaspillage alimentaire à chaque maillon de la chaîne : production, transformation, distribution, consommation.


3. Quelques actions à mener au quotidien pour s'alimenter durablement


- Diminuer nos émissions de gaz à effet de serre !

Un produit consommer localement émet forcément moins de CO2 qu'une banane du Brésil !


- Privilégier les produits issus de l’agriculture biologique !

Pour préserver la biodiversité, privilégions dès que possible les produits bios. Le label garantit notamment un usage strictement limité des produits chimiques de synthèse (pesticides etc.) et l’utilisation d’engrais et amendements d’origine naturelle (composte etc.).


- Lutter contre la déforestation !

De nombreux acteurs de la filière (producteurs, industriels, ONG etc.) oeuvrent en faveur du développement de l’huile de palme durable. Pour lutter contre la déforestation, privilégions dès que possible les produits labellisés Roundtable ou Sustainable Palm Oil (RSPO)


- Consommer moins de viande mais de meilleure qualité !

Diminuer notre consommation de viande est le geste individuel le plus simple et le plus efficace pour réduire notre empreinte carbone. En effet, un repas végétarien émet jusqu’à 13 fois moins de GES qu’un repas avec du bœuf. Or, il est possible de combler une partie de nos besoins en protéines grâce aux végétaux en associant, par exemple, des féculents des légumes et des légumineuses (pois-chiches, lentilles etc.).


- Privilégier les produits de la mer gérés durablement !

Pour préserver la biodiversité marine, renseignons-nous davantage sur les espèces menacées et la surpêche et n’hésitions pas à questionner notre poissonnier en cas de doute.


- Réduire les emballages !

Mais le meilleur déchet reste celui que nous ne produisons pas ! Pour cela, quelques astuces : s’interroger sur la nécessité de nos achats, privilégier les produits en vrac sans suremballage, préférer les éco-recharges, etc.


- Lutter contre le gaspillage alimentaire !

De nombreuses solutions anti-gaspillage existent pour agir à notre échelle : cuisiner nos restes, nettoyer régulièrement son réfrigérateur, éviter les offres promotionnelles, etc. Il est également important de distinguer clairement les Dates Limite de Consommation (DLC) des Dates de Durabilité Minimale (DDM). Par exemple, dépasser légèrement une date précédée de la mention « à consommer de préférence avant le » ne présente aucun risque pour la santé. Seules les qualités organoleptiques du produit ne sont plus garanties.


Et vous, où en êtes vous avec votre alimentation?

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout