Sauter le pas du tout bio ou du zéro déchet un choix pour la planète mais avant tout pour la santé.

Dernière mise à jour : 6 avr.


Notre étude avant ouverture nous permet de savoir que, votre motivation première pour sauter le pas du tout bio ou du zéro déchet, c’est avant tout:

  • Acheter mieux pour votre santé !

En effet, si "sauver le monde" est un argument fort, la principale motivation qui ressort de notre étude est le respect de votre propre santé !

Ce à juste titre car même si les organisations de contrôle prévoient des "seuils conseillés" à ne pas dépasser dans la composition des produits, les résultats d'analyses font parfois froid dans le dos.

Même si la dose est « petite » est-il normal de retrouver des traces de pétrole dans une couche ? Ou des traces de pesticide dans du thé ? Des produits cancérigènes dans nos déodorants ? Des stérilisants dans nos tupperwares ? Des pesticides interdits en Europe dans des serviettes hygiéniques Françaises , … .


Lorsque vous achetez dans une boutique d'articles écologiques telle qu’Eco-logiquement à Dunkerque c’est l’assurance d’éviter les produits toxiques dans la composition.


- Nos produits sans plastiques vous évitent d'y retrouver du bisphénol

- Nos bougies végétales vous évitent le rejet de fumées toxiques

- Nos produits d'hygiène et soins écologiques sont sans perturbateurs endocriniens

- Nos déodorants sont à 99% d'origine naturelle sans aluminium cancérigène à l'intérieur

- Nos culottes menstruelles sont sans pesticides

- Nos couches lavables ne contiennent pas de produits toxiques alors que les couches jetables en comptent des centaines

- Nos biberons et tétines sont sans produits toxiques

- Nos produits d'hygiène et d'entretien sont écologiques, sains et dans des contenants recyclables

- ... .


Et il en va de même pour l'ensemble de nos produits que l'on a trié sur le volet. Afin d'avoir des produits non toxiques mais aussi non agressifs !

Car nous ne proposons que des produits hypoallergéniques testés dermatologiquement et des tissus biosourcés qui ne contiennent pas de produits toxiques.

Evitant les réactions, les brûlures, ou les aberrations; comme on a pu en voir avec le scandale du diméthyle; un antifongique qu'on retrouve dans des produits chinois et qui brûlent les personnes qui portent des chaussures pieds nus ou qui sont torse nu dans leur canapé!

  • Ne pas polluer l'environnement

En argument 2 bien évidemment, l'écologie et le respect de l'environnement est la source de motivation qui vous poussent à consommer responsable.

Les produits éco-responsables ont pour vocation première justement de ne pas être à usage unique, de limiter les emballages et de limiter tout impact sur l’environnement.


L'absence de plastique est notre critère de choix numéro 1 pour éradiquer l’utilisation de plastique et d’emballages.

La majorité de nos produits sont donc essentiellement emballés et/ou contenu dans du carton ou du verre.

A l'exception des produits avec contraintes comme les cosmétiques; où le critère de choix numéro 1 est surtout une composition saine , avant de privilégier en choix 2 le contenant.

C'est le cas par exemple pour le cas délicat du maquillage ou des produits d'hygiène ou nous sélectionnons:


- Le luxe Français

Avec des produits d'origine naturelle Made in France, sans paraben comme les cires de candelilla et de carnauba pour les rouges à lèvres, pigments naturels. Où l'emballage contient du plastique mais les boites de leurs fards et blush sont aussi réutilisables.


- Douceur du Lac

Les produits sont composés d’ingrédients et d’actifs végétaux et ou les emballages des masques tissus sont recyclables et le tissu intérieur est biodégradable. Les flacons sont recyclables et on peut les renvoyer au fournisseur pour un meilleur recyclage.


- Cap Bambou

Où les produits sont intégralement en bambou et emballés dans du carton. Avec leur propre culture et exploitation responsable du Bambou; évitant un bambou non écologique issue de la déforestation.


Le choix cornélien se situe pour nous sur les produits de puériculture ou la règlementation sur l'hygiène impose un emballage protecteur.


- Pour les tétines notamment une protection nécessaire "impose" le plastique. Mais la priorité est donnée au choix du matériau : Le silicone. Qui évite toutes réactions allergiques ou produits chimiques comme le bisphénol A.


- Le choix des gourdes réutilisables Squiz n'est pas évident non plus car l'emballage lors de la vente et en plastique pour protéger les gourdes qui sont destinées à un usage alimentaire. Pour autant une gourde Squiz permet de remplacer une cinquantaine de Pom'potes et limite ainsi les déchets.

Par ailleurs le leitmotiv de Squiz est Impact environnemental minimum, impact sociétal maximum, voilà les 2 critères à la lumière desquels ils ont pensé toute la conception des Squiz (choix des matériaux, fabrication, conditionnement)


Voici donc, malgré les contraintes nos critères de choix pour pousser la démarche jusqu'au bout en sélectionnant des produits bons, bio, sains, écologiques et écoresponsables.

En sélectionnant et trouvant ceux qui ont un mode de production respectueux de la planète, des hommes, des animaux et de tout l’écosystème .




  • Plus éthique et transparent

C'est le 3ème point de notre étude, vous êtes très attentifs aux enjeux économiques et sociétaux de l’agriculture biologique. Vous êtes 1/2 à avoir la volonté de consommer des produits locaux et 1/3 d'entre vous souhaite assurer une meilleure rémunération des producteurs.

Sur fond de questionnements écologiques et de mobilisations citoyennes, la prise de conscience est globale: il faut consommer mieux et plus responsable.

Le bio, et notamment les produits alimentaires bio, sont aujourd’hui devenus incontournables pour une très grande majorité de Français. Dans cette dynamique, les Français déclarent aussi modifier leurs modes et leurs habitudes de consommation.


Pourtant consommer local ne rime pas toujours avec consommer bio.

Et à raison 2/3 de vous expriment de l’inquiétude sur la transparence du produit. Cela confirme que vous êtes désormais conscient, qu’on peut vous "tromper" sur la composition d’un produit.

Et ce qui est navrant c’est que les escrocs du bio sont nombreux. L'appellation est mal utilisée; ou mal contrôlée tout au long de la chaîne. C’est ainsi qu’on retrouve des pesticides dans du thé, ou que votre sirop d’agave (censé vous émanciper du sucre) contient très souvent plus d’un tiers de vrai sucre de canne.

Les anecdotes du genre sont nombreuses, on se rappelle tous des lasagnes au bœuf à la viande de cheval. C'est typiquement le même système d’intermédiaires qui est à l’origine de ses problèmes. A tous niveaux, sur de nombreux produits des scandales éclatent et défraient la chronique.

Le plus grave étant qu’au-delà de la tromperie sur la marchandise, ce sont surtout les anomalies et les problèmes de santé qui en découlent, qui mettent à jour ses affaires.

Par exemple, le lien entre les pesticides et l’infertilité n’est plus à prouver et pourtant un ex ministre de l’environnement a rappelé en février 2021, qu’ "en France on constate que rien n’est réellement fait pour limiter leur utilisation. Puisque les pesticides qui devaient diminuer de moitié d’ici 2025 ont au contraire bondit de 25% en 10 ans".

  • Une confiance à (re)gagner

Une perte de confiance que l’on peut attribuer notamment au « greenwashing ». L’utilisation massive de l’argument écologique a probablement généré « des doutes sur le fait que les produits soient totalement bio ».

Si nous sommes tous d’accord pour dire que le bio a connu et connaît un véritable essor, son image de marque est en peine.

Mais l’éco-responsable peut sortir son épingle du jeu et se démarquer; car l’éco-responsable valide et prouve que l’ensemble de la filière et des fournisseurs sont éco-responsables. Les intermédiaires se "valident" entre eux et le consommateur n’est pas trompé, la transparence est au cœur du système.


Ecologiquement vôtre

Johanna


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout